1. Etat des lieux de la situation actuelle: Prise de son avec sonomètre du lieu cible concerné par le bruit.Observation et analyse des habitudes et du fonctionnement.
  2. Elaboration et Proposition d’un plan d’action à mettre en place afin de tendre vers une amélioration de la qualité de l’ambiance sonore
  3. Intervention/Animation de prévention et sensibilisation aux risques auditifs
  4. Diffusion d’un Film de prévention (aidant à amener l’installation de DECIBRUITS)
  5. Equipement du DECIBRUIT: Il mesure le bruit ambiant et interpelle quand la limite prédéfinie est dépassée, un soutient objectif et continu permettant d’avoir des repère concernant l’ambiance sonore (risque? fatigue? danger?)
  6.  Pérennisation:Communication par affichage, chartre, slogans. Valorisation de l’action par diplômes ou label.Suivi épistolaire pour les enfants (une lettre d’annonce une autre évoquant une visite, échanges de photos)
  7. Evaluation: visite de suivi de l’évolution de l’environnement sonore.

..La réussite d’une campagne de sensibilisation demande du temps, de l’énergie et de la persévérance, car le changement de comportements s’inscrit dans la durée..

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :